Entre 1917 et 1919, des commerçants Yoruba sont venus aux Togo en provenance du Nigéria. Ceux d’entre eux qui étaient des chrétiens baptistes, ont continué leur adoration en se réunissant dans des maisons pour prier et s’encourager. A partir de ces rencontres fraternelles est née une première Eglise Baptiste au Togo, dans le quartier appelé Agoè (Rails), quartier périphérique de Lomé. C’est cette église qui sera délocalisée après et appelée aujourd’hui Première Eglise Baptiste du Boulevard. La création d’autres églises baptistes telles que celles de la Cocoteraie à Lomé et d’Agbonou à Atakpamé suivra après.

En 1950, deux pasteurs baptistes arrivèrent du Nigeria pour aider les groupes baptistes qui existaient. Certains missionnaires venaient du Ghana de temps en temps pour apporter aussi leur soutien. Pour renforcer le ministère baptiste au Togo, le Pasteur Clayton Bond de la Commission missionnaire des baptistes méridionaux (Southern Baptist Convention) des Etats Unis d’Amérique, qui résidait au Ghana, s’installa progressivement au Togo à partir de 1959. Il y fut finalement installé comme missionnaire en 1964. Ensemble, les frères et sœurs baptistes ont continué la propagation de la foi chrétienne selon la doctrine baptiste en implantant des églises baptistes.

Entre temps, l’Eglise baptiste au Togo faisait son ministère sous le couvert de l’Eglise Evangélique du Togo. Pour bien mener sa vision et gagner le Togo pour Christ en toute liberté d’actions, la Communauté Baptiste a entamé des démarches administratives pour qu’elle soit officiellement reconnue. Cette reconnaissance officielle n’a été possible qu’en 1964. En effet, le 12 Novembre 1964 les Baptistes du Togo ont été officiellement reconnus par les autorités du Togo sous la dénomination « Association des Eglises Baptistes du Togo », avec le Récépissé N° 2002/INT.

Plus tard, le nom de cette dénomination sera changé le 26 Octobre 1989 pour dorénavant prendre l’appellation « Convention Baptiste du Togo » en abrégé CBT. C’est ce nom que notre dénomination a gardé jusqu’à ce jour.

L’Ecole pastorale baptiste a vu le jour à Lomé en 1971 ; en 1975 elle est devenue Ecole Baptiste de Théologie pour l’Afrique Occidentale (EBTAO), laquelle est appelée aujourd’hui Ecole Supérieure Baptiste de Théologie de l’Afrique de l’Ouest (ESBTAO).

Actuellement, nous avons aussi une école biblique à l’intérieur du pays (Moretan), appelée Institut Biblique Baptiste du Togo (IBBT) qui forme même des gens de bas niveaux intellectuels.

La CBT compte aujourd’hui près de 450 paroisses (églises locales) avec plus de 36.000 fidèles.

La principale mission de la CBT est l’évangélisation et l’implantation de nouvelles églises. Ses églises sont chargées de poursuivre ses objectifs par des enseignements, des prières, des œuvres humanitaires et sociales.

La CBT est dirigée par un Bureau Exécutif avec à sa tête un Président National. Le Bureau Exécutif est soutenu dans sa tâche par les Directeurs de Départements et les Modérateurs. Les Directeurs et les Modérateurs constituent ensemble avec le Bureau Exécutif, le Comité Exécutif de la CBT.

Que l’Eternel soit à jamais béni pour ses innombrables œuvres au Togo et à travers les Baptistes du Togo.

Que tous les frères et sœurs qui ont eu à œuvrer au sein de la Communauté Baptiste au Togo, depuis son début jusqu’à ce jour, trouvent l’expression de notre reconnaissance et qu’ils en soient bénis.

Ensemble dans l’œuvre du Seigneur nous vaincrons !